Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Mardi 24 octobre 2017
Suivez-nous sur :

Mur mitoyen

Nelson Pelletier
Nelson Pelletier
Chroniqueur Technique du bâtiment

Ces derniers temps, plusieurs entrepreneurs me posent des questions concernant le mur mitoyen. Je tente ici de répondre à cette question en me basant sur le Code de construction du Québec, Chapitre 1 – Bâtiment, et Code national du bâtiment – Canada 2010 (modifié).

Doit-on faire un mur coupe-feu en béton ou en blocs de béton pour le mur mitoyen d’un bâtiment jumelé ?

La règle

Pour les petits bâtiments d’au plus 600 m² et d’au plus 3 étages en hauteur, le paragraphe 9.10.11.1. 1) - Mur coupe-feu exigé indique qu’un mur mitoyen doit être construit comme un mur coupe-feu donc qu’il doit être de construction incombustible (en maçonnerie ou en béton).

L’exception qui confirme la règle

Toutefois, selon le paragraphe 9.10.11.2. 1) : « Il n’est pas exigé qu’un mur mitoyen soit construit comme un mur coupe-feu dans une habitation si le mur mitoyen est construit comme une séparation coupe-feu d’au moins 1 h et qu’il sépare 2 logements qui ne sont pas placés l’un au-dessus de l’autre. »

Donc, pour les bâtiments jumelés de 1, 2 ou 3 étages en hauteur qui n’abritent qu’un logement par côté, leur mur mitoyen peut être construit comme une séparation coupe-feu de 1 h. Dans ce cas de figure, nul besoin de faire un mur en béton ou en blocs de béton.

article murmitoyen

Important : Si la construction visée comporte des logements superposés, les exigences de la partie 3 s’appliquent.

Ce qui signifie que le mur mitoyen devra être construit comme un mur coupe-feu et être de construction incombustible (en maçonnerie ou en béton). Le Code 2010 ramène la notion de mur coupe-feu incombustible tout en laissant un assouplissement pour certains petits bâtiments.

Ceci n’est qu’un élément parmi tant d’autres à considérer lors de la conception d’un bâtiment pour en assurer la conformité à la protection contre l’incendie.

Notez que ceci constitue un résumé des exigences de la sous-section 9.10.11. et que vous devez vous référer au Code et à la réglementation applicable lors de la conception de tout bâtiment.

À lire aussi