Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Mardi 25 avril 2017
Suivez-nous sur :

Premier lauréat « Innovation et développement durable » à L’ACQ!

Maryanne Cliche
Maryanne Cliche
Chroniqueur Développement durable

Découvrez le profil inspirant du tout premier lauréat du trophée « Innovation et construction durable, M. Alejandro Montero, président de TERGOS Architecture et Construction qui nous explique les pratiques gagnantes qui lui ont permis de remporter ce titre au Congrès annuel de l’ACQ.

L’objectif de cette nouvelle reconnaissance est de récompenser les entrepreneurs qui se sont distingués de façon exceptionnelle par leur implication en développement durable. Les critères sont regroupés en six thématiques : gestion des ressources humaines, gestion financière, gestion globale, gestion des ressources naturelles, réalisations et initiatives exemplaires. Parce que le développement durable va bien au-delà de l’environnement !

Quelques faits saillants
La mission de TERGOS : « TERGOS conçoit et construit des bâtiments durables, écologiques et vivants qui améliorent les conditions de vie sur Terre. Être une source d’inspiration pour les générations à venir grâce à notre ingéniosité, à notre esthétique et à la qualité de vie que confèrent nos réalisations. »
TERGOS embauche jusqu'à 24 employés en haute saison, dont huit femmes à temps plein.
L’entreprise spécifie, aux plans et devis, les produits les plus locaux et québécois possibles.

Portrait d’un lauréat

M.C. QUELLES ACTIONS INNOVANTES AVEZ-VOUS ENTREPRISES CONCERNANT LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES ?

A.M. Notre système d'embauche unique nous apporte un meilleur taux de rétention des employés. À l'ouverture d'un poste, nous commençons le processus avec une présentation d'une heure aux candidats intéressés, durant laquelle, les QUI - QUOI - COMMENT - COMBIEN - OÙ de la compagnie sont dévoilés et les candidats jugent d'eux-mêmes s'ils veulent travailler avec nous.
De plus, nous mettons l’accent sur la formation continue, car nous croyons que ce n'est que quand les individus deviennent meilleurs que l'entreprise devient meilleure. À titre d'exemple, en 2015, pour une masse salariale de 898 K$, nous avons investi plus de 28 K$ en formation continue. C'est plus de trois fois le minimum exigé par la loi.

M.C. QUELLES SONT LES MESURES MISES EN PLACE AFIN D’ASSURER LA RENTABILITÉ FINANCIÈRE DE VOS ACTIVITÉS ET SON IMPACT ÉCONOMIQUE POSITIF SUR LE DÉVELOPPEMENT LOCAL ?

A.M. Plusieurs outils sont utilisés pour gérer nos finances, les principaux étant les rencontres hebdomadaires du Comité de direction et l’analyse des ratios financiers (ratios de ventes, ratios de liquidités, les bénéfices générés par les projets en cours, etc.)

Nous profitons de ces rencontres pour faire le tour des comptes clients et comptes fournisseurs et prendre les mesures nécessaires pour corriger les « anomalies » qui nous écartent de notre plan d'action établi et de notre seuil de rentabilité qui lui, nous dicte les cibles hebdomadaires à atteindre pour réussir notre objectif annuel.

M.C. COMMENT LA DIRECTION DE L’ENTREPRISE S’IMPLIQUE-T-ELLE EN DÉVELOPPEMENT DURABLE ?

A.M. Notre entreprise a été fondée avec le développement durable comme axe principal. TERGOS est un mot inventé, une fusion de latin et de grec. TERRA signifie Terre en latin et ERGOS, travail en grec. Donc TERGOS veut dire : travailler avec la trerre. Nécessairement, la direction de l’entreprise est impliquée étroitement dans le développement durable. C’est en fait la raison pour laquelle la société existe !

M.C. QUELLES SONT LES MESURES MISES EN PLACE AFIN DE S’ASSURER DE LA GESTION EFFICACE DES RESSOURCES NATURELLES ET DE LA RÉDUCTION DE VOTRE IMPACT ÉCOLOGIQUE ?

A.M. Nous appliquons plusieurs petites mesures au quotidien, par exemple, en acheminant tous les résidus des produits toxiques à l'écocentre, en installant des entrées électriques temporaires plutôt que d'utiliser des génératrices. Nous avons aussi une flotte de camions à faible consommation d'essence et nos employés covoiturent régulièrement. Certains se déplacent même en vélo. Nos matériaux de structures sont le bois, l’acier et le béton. C’est la combinaison de toutes ces petites actions qui font à la fin la différence au bout du compte.

M.C. AU COURS DE LA DERNIÈRE ANNÉE, QUELLES SONT LES RÉALISATIONS QUI VOUS ONT PERMIS DE VOUS DÉMARQUER DANS LE DOMAINE DE LA CONSTRUCTION DURABLE ?

A.M. Depuis le début de l’année, nous avons travaillé sur 27 projets durables. La plupart de ceux-ci sont en cours de complétion. Tous nos plans et devis d'habitations sont conçus pour être bâtis NC2.0 et LEED Platine, malgré le fait que dans certains projets, tels que les rénovations majeures, il est impossible d'être certifié Novoclimat.

Cette année nous travaillons sur quatre projets conçus LEED Platine, dont un projet à Baie-St-Paul, une maison bigénération à Stoneham et un chalet à Beaumont. Comme promoteur immobilier, nous venons de mettre sur pied Solstice 10e, un bâtiment de 7 condos écologiques au centre-ville de Québec et Solstice Bayard, un immeuble locatif offrant 9 unités (4 ½) écologiques. Finalement, nous sommes actifs dans les projets d'écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et d’Estimauville à Québec.

M.C. QU’EST-CE QUI VOUS DISTINGUE DES AUTRES ENTREPRISES EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ?

A.M. Depuis sa fondation en 2001, TERGOS a été pensée avec le développement durable comme étant le centre de son activité. Nous avons évolué « à l'envers » des autres entreprises d'architecture et de construction, car nous étions avant tout idéalistes et visionnaires et nous avons fondé une compagnie pour concrétiser nos aspirations.

Nous voulons toujours en faire plus et aller plus loin. Nous sommes authentiques et nous avons fait la preuve après 15 ans que c'est possible de faire des affaires 100 % vertes !

Pour consulter le site web de Tergos

Pour de plus amples informations sur les certifications environnementales pour les bâtiments : Novoclimat

Pour plus de détails concernant les écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et d’Estimauville

À lire aussi