Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Samedi 21 octobre 2017
Suivez-nous sur :

Le printemps nous réserve une nouvelle norme du bâtiment « carbone zéro »

Maryanne Cliche
Maryanne Cliche
Chroniqueur Développement durable

Le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa) est à l’origine de cette nouvelle norme qui vise à promouvoir la transition des bâtiments commerciaux, institutionnels et résidentiels de grande hauteur vers une plus faible empreinte carbone.

Puisque les bâtiments ont un rôle déterminant à jouer dans l’atteinte des cibles de réduction de gaz à effet de serre du Canada, plusieurs opportunités existent au niveau des efforts de la réduction de l’empreinte écologique et de l’empreinte carbone du bâtiment. Ces dernières années, les certifications environnementales ont pris de l’ampleur en pénétrant le marché et en diversifiant la portée des objectifs visés. Toutefois, la norme carbone zéro est la première au Canada à se pencher plus particulièrement sur l’empreinte carbone des bâtiments.

« Ce cadre de référence insiste sur les émissions de carbone plutôt que sur l’énergie, car il devient de plus en plus urgent de s’attaquer au problème du changement climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre des bâtiments, a déclaré Thomas Mueller, président et chef de la direction du CBDCa. En s’engageant dans cette initiative d’importance, le CBDCa offre au marché une ligne directrice de pointe et il offrira bientôt la vérification d’une tierce partie et le soutien nécessaire pour que les bâtiments à carbone net zéro deviennent une réalité dans un proche avenir. »

Le cadre de référence de la norme, conçu en collaboration avec divers intervenants du milieu de la construction, propose une définition claire des bâtiments à carbone zéro ainsi que cinq famille d’indicateurs pour l’évaluation de l’empreinte carbone des bâtiments, soit :

  1. L’intensité des gaz à effet de serre émis par le bâtiment
  2. L’intensité énergétique du bâtiment
  3. La demande énergétique de pointe du bâtiment
  4. Une unité de mesure calculant le carbone intrinsèque du bâtiment – relativement au concept du cycle de vie et des matériaux utilisés lors de sa construction
  5. Une exigence de produire de l’énergie renouvelable sur place ou de s’approvisionner directement en énergie renouvelable.

Les prochaines phases en vue de la mise en place de la norme prévoient l’implantation d’un programme pilote de bâtiments à carbone zéro afin d’évaluer l’application du cadre de référence sur le terrain et l’élaboration d’un programme de vérification qui déterminera les exigences de la norme qui sera lancée par la CDBCa en 2017.

Par ailleurs, le CBDCa invite tous les intervenants concernés à lui transmettre ses commentaires relativement au cadre de référence en communiquant avec M. Mark Hutchinson, vice-président des programmes du bâtiment durable du CBDCa.

Surveillez également la programmation du Congrès 2017, les 29 et 30 septembre prochain à Montréal où il sera question de sujets concernant la construction durable.

Pour de plus amples informations sur les certifications environnementales pour les bâtiments :
Novoclimat
LEED

Saviez-vous que ?

Dans le cadre de la COP 21, un accord international ratifié par plus de 190 pays, le Canada s’est engagé à réduire d’ici 2030 ses émissions de gaz à effet de serre de 30 % par rapport aux niveaux de 2005 ?

Source : http://www.lapresse.ca/environnement/dossiers/changements-climatiques/201512/12/01-4930606-les-emissions-de-gaz-a-effet-de-serre-au-canada-et-ailleurs.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4930532_article_POS3

À lire aussi