Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Dimanche 19 novembre 2017
Suivez-nous sur :

Fondations des terrasses et plateformes accessibles

Daniel Foisy
Daniel Foisy
Chroniqueur Technique du bâtiment

Cette chronique présente une mise à jour de la fiche technique traitant de la profondeur des fondations des terrasses et autres plateformes extérieures accessibles publiée sur ACQConstruire.com en janvier 2014. Le code de référence que nous prendrons ici est le plus récent, soit le Code de construction du Québec, Chapitre I - Bâtiment, édition 2010.

Tout d’abord, il est important de savoir que s’il s’agit d’un bâtiment régi par la partie 9 du Code de construction (maisons et petits bâtiments), il faut alors se référer à l’article 9.12.2.2.

Tel que décrit aux paragraphes 1), 7) et 8) de l’article 9.12.2.2., à moins que le type de sol soit de la roche ou un sol à forte granulométrie avec un bon drainage, la profondeur des fondations des terrasses ou d’autres plateformes extérieures accessibles doivent être à la limite de pénétration du gel si :

  • Elles ont plus d’un étage
  • Leur superficie dépasse 55 m²
  • La distance entre le sol fini et le dessous des solives de plancher dépasse 600 mm, et si
  • Elles supportent une toiture ou si elles sont reliées à une autre construction et qu’il peut être démontré que le mouvement différentiel nuit à la tenue de cette structure.

Si les terrasses ou autres plateformes extérieures accessibles rencontrent une des conditions décrites ci-dessus, les exigences relatives aux profondeurs minimales s’appliquent. Toutefois, dans le cas où aucune des conditions n’est rencontrée et que les exigences relatives aux profondeurs ne s’appliquent pas, un accès vers l’emplacement des fondations pour permettre la remise à niveau de la plateforme doit être assuré par des passages d’une hauteur libre d’au moins 600 mm sous la plateforme et d’une largeur d’au moins 600 mm ou par un platelage installé de façon à en faciliter l’enlèvement.

Par contre, si la hauteur libre sous les solives des terrasses ou des balcons avec le sol fini est inférieur à 600 mm, les poteaux extérieurs devront être ancrés à la fondation afin de résister aux efforts de soulèvement et aux déplacements latéraux (article 9.23.6.2).

De plus, les exigences du Code relatives aux semelles des fondations de la section 9.15 s’appliquent aux terrasses et aux constructions semblables. Les terrasses, les balcons, les vérandas et les autres plateformes supportant des usages constituent, par définition, des bâtiments ou des parties de bâtiment.

Profondeur minimale

Selon l'article 9.12.2.2. du Code, la profondeur minimale des fondations au-dessous du niveau du sol fini doit être conforme aux valeurs du tableau 9.12.2.2.

Type de solsFondations délimitant un sous-sol ou un vide sanitaire chauffé1Fondations ne délimitant aucun espace chauffé2
Bon
drainage
du sol
Mauvais
drainage
du sol
Bon
drainage
du sol
Mauvais
drainage
du sol

1 Fondations non isolées pour réduire les pertes de chaleur par les semelles.
2 Y compris les fondations isolées pour réduire les pertes de chaleur par les semelles.
3 Pour assurer un bon drainage du sol, au moins jusqu'à la limite de pénétration du gel
4 Voir l'annexe A.

Roche Aucune limite Aucune limite Aucune limite Aucune limite
Sol à forte granulométrie Aucune limite Aucune limite Aucune limite Aucune limite
Silt Aucune limite Aucune limite Sous la limite de pénétration du gel Sous la limite de pénétration du gel
Argile ou sol non défini4 1,2 m3 1,2 m
Au moins 1,2 m ou jusqu’à la limite de pénétration du gel si cette valeur est supérieure3 Au moins 1,2 m ou jusqu’à la limite de pénétration du gel si cette valeur est supérieure3

Les exigences relatives à la profondeur des fondations ne s’appliquent pas aux terrasses ou à d’autres plateformes extérieures accessibles :

  1. D’au plus 1 étage
  2. D’une superficie d’au plus 55 m²
  3. Dont la distance entre le sol fini et le dessous des solives de plancher ne dépasse pas 600 mm
  4. Qui ne supportent pas de toit et
  5. Qui ne sont pas reliées à une autre construction, sauf s’il peut être démontré que le mouvement différentiel ne nuira pas à la tenue de cette structure.

Dans le cas des terrasses ou autres plateformes extérieures accessibles supportées par des fondations sur sol non supportées par de la roche ou un sol de particules grossières, et bien drainé, un accès vers l’emplacement des fondations pour permettre la remise à niveau de la plateforme doit être assuré par des passages d’une hauteur libre d’au moins 600 mm sous la plateforme et d’une largeur d’au moins 600 mm ou par un platelage installé de façon à en faciliter l’enlèvement.

Par ailleurs, la profondeur minimale des fondations définie à l’article 9.12.2.2 du Code ne tient pas compte de l’ajout possible d’isolant aux fondations. Il est en effet possible de réduire la profondeur des fondations en les isolant adéquatement. Dans un prochain article, j’expliquerai en détail, comment isoler les murs de fondation et les empattements. Utile par exemple pour ceux qui veulent installer une porte-fenêtre au sous-sol, tout en évitant le soulèvement des fondations par le gel.

profondeur fondations
réduction profondeur des fondations

Extrait du Code de construction du Québec Chapitre l – Bâtiment, 2010 avec l’approbation du Conseil national de recherches du Canada.

Bien que cette chronique se fonde sur les connaissances actuelles des experts en habitation, il n’a pour but que d’offrir des renseignements d’ordre général. Il revient aux lecteurs de consulter les normes, les ressources documentaires pertinentes et les spécialistes du domaine concerné afin de déterminer si, dans leur cas, les renseignements, les matériaux et les techniques sont sécuritaires et conviennent à leurs besoins.

À lire aussi