Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Jeudi 22 juin 2017
Suivez-nous sur :

L’accueil des travailleurs

Marc Beaudoin
Marc Beaudoin
Chroniqueur Santé et sécurité

Dans l’industrie de la construction, 9 % des lésions professionnelles surviennent à des travailleurs âgés de 24 ans et moins. Bien que ce groupe d’âge doit être informé adéquatement, les travailleurs âgés de 25 ans et plus doivent également passer par l’accueil.

L’objectif d’un accueil est de s’assurer que tous les nouveaux employés ont l’information requise pour effectuer leur travail de façon sécuritaire. De plus, cela permet au travailleur de détecter les risques présents dans son lieu de travail et de proposer des solutions à son superviseur.

La communication interpersonnelle est un élément clé lors de la diffusion de l’information. Le communicateur doit s’assurer que les personnes présentes comprennent bien le message qui doit être livré. En ce sens, il doit poser des questions aux participants afin de valider leur compréhension. Il doit également s’assurer d’insister sur les éléments les plus importants de la présentation.

Bien que les particularités du chantier dictent habituellement les informations à mentionner à l’intérieur de l’accueil, la plupart des intervenants s’entendent pour dire que les éléments suivants devraient être intégrés au programme d’accueil :

  • Politique SST
  • Règlement de sécurité spécifique au chantier (ÉPI)
  • Droits et obligations du travailleur et de l’employeur
  • Activités de prévention présentes au chantier (comité de chantier, enquête, inspection, pause-sécurité, premiers soins et secouristes, etc.)
  • Aires de circulation et de stationnement
  • Programme de prévention
  • Formation requise pour effectuer certaines tâches
  • Procédures et directives SST mises en place
  • Mesures disciplinaires en cas de non-respect
  • Résultats d’une enquête d’accident
  • Etc.

Une fois l’accueil effectué, un suivi doit être prévu afin de valider que les informations transmises soient respectées. Les éléments non compris par les travailleurs devront être mentionnés au superviseur afin que celui-ci reprenne les discussions et s’assure que les éléments moins bien compris sont finalement assimilés par le travailleur. Ainsi, une tâche qui implique l’application d’une règle de sécurité non assimilée devra être effectuée par un autre travailleur. Une fois que les règles de sécurité particulières seront comprises par le premier travailleur, celui-ci pourra effectuer la tâche, sous une supervision accrue de la part du contremaître.

Habituellement, l’accueil est effectué par le maître d’œuvre sur le chantier de construction. Toutefois, comme celui-ci ne peut couvrir tous les risques présents pour chacun des métiers, l’employeur devrait également en profiter pour prolonger la session d’accueil de quelques minutes afin de mentionner les règles spécifiques en SST touchant ses travailleurs.

La plupart du temps, la communication des informations s’effectue du superviseur vers les travailleurs. Les mécanismes de prise en charge de la santé et sécurité du travail prévoient la participation des travailleurs. L’accueil est un moyen de les faire participer à l’amélioration de la SST directement au chantier. Nous vous encourageons à faire participer les travailleurs présents à l’accueil en identifiant certains dangers et en leur demandant d’identifier des solutions. Finalement, la solution retenue au chantier doit être clairement identifiée.

L’accueil dicte les bases de la SST sur votre chantier. Des règles claires mentionnées à l’accueil, une participation des travailleurs et une supervision adéquate améliorent donc la prise en charge de la santé et sécurité du travail sur votre chantier.

À lire aussi