Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Mercredi 13 décembre 2017
Suivez-nous sur :

Colloque Construire se conjugue au féminin 2e édition

Philippe Gagné
Philippe Gagné
Chroniqueur Relations du travail - Perfectionnement

Le 15 mars dernier s’est tenue la 2e édition du colloque Construire se conjugue au féminin, une initiative du Comité pour l'accès et le maintien des femmes dans l'industrie de l'ACQ. Une trentaine de participants ont affronté la plus grosse tempête de l’année afin d’entendre parler de l’intégration des femmes dans l’industrie de la construction, du programme de formation des femmes en entreprises des changements réglementaires en place pour l’embauche et le maintien des femmes ainsi que pour partager leurs expériences et leurs préoccupations à ce sujet.

En ouverture du colloque, M. Luc Bourgoin, directeur général de l’ACQ, a rappelé l’importance de l’enjeu de l’accès et du maintien des femmes dans l’industrie de la construction pour l’ACQ. Il a d’ailleurs souligné l’implication de notre présidente Manon Bertrand dans ce dossier.

Ensuite, un panel de discussion composé de MM. Michel Fournier conseiller senior en relations du travail chez Kiewit, Stéphane Pépin, pdg de Gestion 3 dans 1 et Michel Lafontaine, vice-président Services et Techniques de Britton Électrique ltée, ont discuté des mesures réglementaires destinées à favoriser l’embauche et l’intégration des femmes. Les panélistes ont souligné l’importance de détenir un diplôme d’études professionnelles (DEP) pour tous les travailleurs souhaitant intégrer l’industrie de la construction. M. Fournier a également indiqué que la mesure permettant aux femmes non diplômées d’intégrer l’industrie lorsque les bassins de main-d’œuvre ont une disponibilité de plus de 30 % dans un métier lui permet d’embaucher des femmes de talent.

article colloquefemme1
Photo : ACQ - De gauche à droite : Mme Marianne Lapointe, MM. Michel Fournier, Samuel Harvey, Michel Lafontaine et Stéphane Pépin.

Le sujet de la conciliation travail-famille a ensuite été abordé et les panélistes ont rappelé que cette réalité touche autant les hommes que les femmes. M. Samuel Harvey, chef de service de la Formation, de la gestion des compétences et de la promotion de la formation à l’ACQ, a rappelé l’existence d’une disposition de la convention collective des secteurs institutionnel-commercial et industriel permettant d’adapter l’horaire de travail pour favoriser la conciliation travail-famille liée à la garde des enfants.

article colloquefemme2
Crédit photo : ACQM. Michel Fournier conseiller senior en relations du travail chez Kiewit.

M. Michel Fournier a présenté sa vision de l’embauche et de la rétention des femmes au sein de la compagnie Kiewit. Il a envoyé un appel aux entreprises pour embaucher des femmes en mentionnant : « Tu n’as pas besoin d’être une multinationale pour embaucher des filles ». Il a rappelé que cet engagement part de la haute direction d’une entreprise. La politique de respect au travail de son organisation comporte une politique de tolérance zéro envers le harcèlement psychologique ou sexuel. Il a rappelé l’importance d’intervenir à tous les niveaux de l’entreprise en présence d’une situation irrespectueuse. La vigilance des gestionnaires, ne pas faire de favoritisme ni de complaisance et l’implication des femmes dans son équipe sont des éléments essentiels pour favoriser le maintien des femmes dans son organisation.

article colloquefemme3
Photo : ACQ - Mme Stéphanie Cliche, apprentie peintre et administratrice des Elles de la construction.

Mme Stéphanie Cliche, apprentie peintre et administratrice des Elles de la construction a, quant à elle, exposé son expérience personnelle et professionnelle comme apprentie peintre en tant que femme dans l’industrie de construction. Cette dernière s’implique activement auprès des Elles de la construction afin de promouvoir les intérêts des femmes et permettre à celles-ci de participer à des activités de réseautage et de briser l’isolement. Elle a illustré les nombreuses difficultés rencontrées pour arriver à travailler après sa sortie de l’école. Selon elle, le manque de connaissances implicites sur le fonctionnement de l’industrie de la construction ainsi que le manque de contacts ont prolongé sa période de recherche d’emploi comparativement à celle des hommes.

article colloquefemme4
Photo : ACQ - M. Stéphane Pépin, pdg de Gestion 3 dans 1.

M. Stéphane Pépin a démystifié le congé de maternité des femmes de la construction en mentionnant que l’application de celui-ci, qui débute par un retrait préventif chez les peintres et se poursuit après l’accouchement avec la possibilité d’allonger leur congé pour l’allaitement, ne pose pas de problème dans son entreprise. Il a toutefois souligné l’importance de la communication avec ces femmes pour planifier les départs et les retours des congés de maternité.

Mme Marianne Lapointe, de l’organisme Option Femmes Emploi et animatrice de la journée, a annoncé en grande primeur la venue prochaine d’un programme de prévention du harcèlement psychologique qui est en cours de conception en collaboration avec l’ACQ. Il s’adressera spécifiquement aux entreprises de la construction.

M. Samuel Harvey est venu ensuite présenter un nouveau guide informatif pour favoriser l’intégration des femmes sur les chantiers. Ce guide, créé par l’ACQ, informe les employeurs sur les avantages d’embaucher et d’intégrer une femme, sur les incitatifs financiers, les différents programmes et les mesures réglementaires facilitant l’embauche des femmes ainsi que sur les ressources disponibles pour les employeurs.

Mme Isabelle Bouchard, chef de section du Service de formation aux entreprises et contrôle financier de la CCQ, a présenté le programme de formation des femmes en entreprises (PFFE). Ce programme permet aux employeurs participants d’obtenir une subvention allant jusqu’à 10 000 $ à l’embauche d’une salariée de la construction. Avec son plan de formation personnalisé, le PFFE représente un moyen d’accompagnement pour une entreprise qui désire offrir à une nouvelle employée un apprentissage et une intégration appropriés tout en améliorant l’efficience et la polyvalence des femmes.

article colloquefemme
Photo : ACQ - Mme Audrey Murray, vice-présidente de la CCQ.

La dernière conférencière, Mme Audrey Murray, vice-présidente de la CCQ, a détaillé le Programme d’accès à l’égalité des femmes dans l’industrie de la construction (PAEF) qui inclut plusieurs mesures concernant l’accès des femmes diplômées à l’industrie, l’accès des femmes non diplômées à l’industrie, la modification du ratio compagnon/apprenti et la modification des règles entourant le statut préférentiel et la mobilité des travailleuses. Mme Murray a également présenté de bonnes pratiques favorisant l’embauche et la rétention des femmes tirées d’un guide de l’industrie minière :

  • Promotion et recrutement où les femmes sont ciblées
  • Processus d’accueil formel et inclusif
  • Outils de travail adaptés et milieu de travail harmonieux
  • Considérez vos équipes mixtes comme une richesse

Conférenciers présents au colloque

  • Luc Bourgoin, directeur général de l’ACQ
  • Michel Lafontaine, vice-président Services et Techniques de Britton Électrique ltée
  • Michel Fournier, conseiller senior en relations du travail, Kiewit – Projet KPH Turcot
  • Stéphanie Cliche, apprentie peintre et administratrice des Elles de la construction
  • Stéphane Pépin, pdg de Gestion 3 dans 1 et lauréat du Prix Construire se conjugue au féminin au Congrès 2015 de l’ACQ
  • Marianne Lapointe, coordonnatrice de projet d’Option Femmes Emploi en Outaouais et animatrice du colloque
  • Samuel Harvey, chef de service – formation, gestion des compétences et promotion de la formation, Direction des relations du travail de l’ACQ
  • Isabelle Bouchard, chef de section - Service de formation aux entreprises et contrôle financier de la CCQ
  • Audrey Murray, vice-présidente de la CCQ et membre du Conseil du statut de la femme

En terminant, nous vous invitons à regarder nos vidéos de l’événement qui sont disponibles sur la page Facebook de l’ACQ l’adresse suivante :

De plus, vous pouvez suivre les activités du Comité pour l'accès et le maintien des femmes dans l'industrie de l'ACQ à l’adresse suivante : www.acq.org/integrationfemmes.

À lire aussi