Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Samedi 21 octobre 2017
Suivez-nous sur :

La flexibilité dans les horaires de travail, une façon de s’adapter aux besoins de nos clients

Sophie Matte
Sophie Matte
Chroniqueur Relations du travail - Perfectionnement

De nombreuses sphères de notre société sont en évolution et notre industrie n’y fait pas exception. L’environnement dans lequel évoluent les entreprises de construction s’est modifié au cours des dernières années.

Les secteurs institutionnel-commercial et industriel, où 93,5 millions d’heures ont été travaillées en 2013, sont aussi confrontés à d’importants défis, dont celui de pouvoir répondre aux besoins des clients.

Les contextes changeant, les conventions collectives doivent pouvoir s’ajuster à ces nouvelles réalités. La dernière négociation démontre bien la volonté des parties à s’ajuster aux besoins évolutifs de leurs clients.

Une plus grande flexibilité

Une plus grande flexibilité dans les horaires de travail permettra à l’employeur de planifier ses travaux selon les exigences de son client et de réduire la facturation d’heures supplémentaires, le tout dans le respect de la convention collective applicable.

Les huit heures de travail quotidiennes sont maintenant réparties comme suit :

Secteur institutionnel-commercial Secteur industriel
6 h 00 à 14 h 30 ou 15 h 00 6 h 00 à 14 h 30 ou 15 h 00
6 h 30 à 15 h 00 ou 15 h 30 6 h 30 à 15 h 00 ou 15 h 30
7 h 00 à 15 h 30 ou 16 h 00 7 h 00 à 15 h 30 ou 16 h 00
7 h 30 à 16 h 00 ou 16 h 30 7 h 30 à 16 h 00 ou 16 h 30
8 h 00 à 16 h30 ou 17 h 00 8 h 00 à 16 h30 ou 17 h 00
8 h 30 à 17 h 00 ou 17 h30 8 h 30 à 17 h 00 ou 17 h30
9 h 00 à 17 h 30 ou 18 h 00 9 h 00 à 17 h 30 ou 18 h 00

Il est important de noter que ces nouvelles plages horaires sont incorporées à la majorité des clauses particulières, avec les ajustements requis. Par exemple, la première plage d’une journée normale de 10 heures pourrait s’étaler de 6 h 00 à 16 h 30 ou 17 h 00.

Toutefois, il y a statu quo des clauses particulières pour les métiers suivants : couvreur, gardien, installateur de systèmes de sécurité réalisant des travaux d’entretien et de réparation, frigoriste affecté aux travaux de service, mécanicien d’ascenseurs affecté à des travaux de réparation et d’entretien ainsi que le manœuvre et manœuvre spécialisé affectés à des travaux reliés aux métiers de briqueteur et plâtrier qui applique l’horaire du métier dont il effectue les travaux.

Si vous avez des questions concernant les horaires de travail, n’hésitez pas à communiquer avec le conseiller en relations du travail de votre région.

Conciliation travail-famille
Introduction d’une nouvelle disposition qui permet à un employeur d’autoriser un salarié à déplacer le début ou la fin de sa journée de travail, en raison de ses obligations reliées à la garde de son enfant.

L’employeur peut demander une preuve que le service de garde fréquenté ne permet pas de respecter l’horaire de travail.

À lire aussi