Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Samedi 21 octobre 2017
Suivez-nous sur :

L’amélioration continue : une démarche pertinente pour les entrepreneurs ?

Brenda Allwin
Brenda Allwin
Chroniqueur Formation

Des entreprises de tous les secteurs d’activité adoptent des méthodes d’amélioration continue. La construction n’y fait pas exception. À preuve, la création récente de l’Institut de Lean Construction – Canada (ILC-Canada). Comment les entrepreneurs et leurs responsables de la formation peuvent-ils adopter cette démarche à leur réalité ? Le Réseau des Professionnels de la Formation du Québec (RPFQ) a proposé un panel sur ce sujet récemment¹.

D’abord, qu’est-ce que « l’amélioration continue »? C’est une philosophie de développement adoptée par une entreprise pour améliorer sa performance globale qui répond à la question : « Que puis-je faire de mieux demain qu’aujourd’hui ?  ». Les termes « Lean Management » et « Kaizen » découlent de ce principe.

Le « Lean Management » est un système d’organisation visant à réduire les problèmes de production et le gaspillage. Plus précisément, l’objectif est d’améliorer la performance des processus en exploitant les méthodes, les techniques et les pratiques déjà en place. Le succès à moyen et long termes de la démarche repose sur la mesure du progrès de ses objectifs de performance tant quantitatifs que qualitatifs (ex. : moral, motivation à participer)².

Quant au « Kaizen » (en japonais « kai » pour changement et « zen » pour bon)³, c’est une pratique collective de l’amélioration continue basée sur des principes tels que le travail en équipe et l’adoption de bons processus pour arriver à de bons résultats. Pour l’un des panélistes, c’est « d’analyser ensemble pour rendre les processus meilleurs, un pas à la fois ». D’ailleurs, il déclare que toute entreprise qui débute par une cartographie (4) simple de ses processus peut ensuite s’améliorer.

Comment ces concepts sont-ils appliqués à la réalité des entreprises ? Voici quelques facteurs de succès tirés de l’expérience des panélistes :

  • Garder en tête l’intention : « Peu importe l’outil utilisé dans nos processus, pourquoi le faisons-nous ? »;
  • Planifier une base : « Pour se rendre quelque part, cela commence par l’identification des attentes et des tâches actuelles »;
  • Obtenir un processus clair et mieux défini, se questionner fréquemment et impliquer l’équipe : « Cela s’est d’abord réalisé par l’analyse des rôles et responsabilités de chacun pour une meilleure répartition. Pour y arriver, l’élément principal recherché était l’analyse du besoin du client pour le satisfaire. Chacun de nous a dû développer un réflexe de questionnement en ce sens. Grâce à cette démarche, notre équipe s’est vue plus efficace et notre client, plus satisfait. Notre chiffre d’affaires a presque doublé »;
  • La rigueur : « Il est nécessaire d’avoir des règles claires et que le tout soit endossé et supporté par la direction »
  • Investir dans la formation, mais avant, dans une analyse de besoins : « Avant d’élaborer tout plan de formation, il est légitime de se demander en tant que conseiller en formation ce que les clients et les fournisseurs sont prêts à payer pour l’analyse de besoins. Sans elle, l’efficacité d’action, l’efficience des projets, la minimisation des défaillances et le transfert des apprentissages sont plus ardus. »

La réalité des entreprises de construction

En somme, l’amélioration continue et ses principes peuvent se transposer à plusieurs étapes de la conception d’un projet. Il s’agit d’une culture d’entreprise à laquelle la formation ne fait pas exception. De nombreux accomplissements se matérialisent dans les organisations, mais inévitablement, du travail reste à faire pour adapter les méthodes proposées à la réalité des entreprises en construction.

Recommandations de lecture

Liker, J. et Meier, D. (2008). Talent Toyota : Les hommes au cœur de la réussite. Pearson, Paris, 324 p.
Womack, J.P., Jones, D.T., Ross, D. (1992). Le système qui va changer le monde. Dunod, Paris, 349 p.


¹ Cinq spécialistes de la formation issus de secteurs d’activité divers étaient invités pour en discuter
² Piloter la performance, Définition du Lean Management, en ligne : www.piloter.org
³ Traduction libre, Kaizen Institute, What is Kaizen ?, en ligne : ca.kaizen.com
(4) Manière graphique de représenter l'activité d'une entreprise (ou d'une partie d'une entreprise) après avoir identifié le client, Piloter la performance, Cartographier les processus, en ligne : www.piloter.org

À lire aussi