Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Lundi 21 août 2017
Suivez-nous sur :

Un automne chargé à l’ACQ

Manon Bertrand
Manon Bertrand
Chroniqueur Éditorial

Le déclenchement des élections fédérales figure parmi la série d'événements qui nous rappellent que l'ACQ fera face à un automne chargé. Sans se lancer dans les prédictions, un fait demeure, il y aura un gouvernement à Ottawa élu en octobre. Il faudra s'assurer qu’à travers les nombreuses promesses, l'industrie puisse faire face au ralentissement économique.

Il faut l'avouer, la conjoncture nous préoccupe tous, et chaque nouvelle est interprétée, à tort ou à raison, comme un signe de ralentissement économique. Les chantiers importants se terminent et ne sont pas remplacés par autant de nouveaux projets. Des investissements majeurs dans les infrastructures viendraient sûrement donner plus que le coup de pouce nécessaire pour le maintien du niveau de l'activité des années précédentes. L’ACQ, en collaboration avec l’ACC, s’assurera que le message soit entendu.

Un autre élément à surveiller cet automne est la publication du rapport de la commission d'enquête sur l'industrie de la construction. Il n'y a plus de report possible. Au plus tard le 30 novembre, la présidente France Charbonneau et le commissaire Renaud Lachance nous dévoileront le fruit de leurs analyses et de leurs réflexions. Nous gardons espoir que l'accueil favorable réservé au mémoire de l'ACQ durant les auditions est un indicateur que nos recommandations ont été retenues.

Parmi nos nombreuses (mais toutes nécessaires) recommandations, nous avions proposé la mise sur pied du programme Intégrité pour les entreprises en construction. Nous n'avons pas attendu la conclusion des travaux de la CEIC pour commencer ce travail.

Ainsi, l'ACQ a initié son action collective pour l'intégrité dans l'industrie de la construction pendant les travaux de la Commission Charbonneau. Nous croyons que c'est en faisant les choses différemment que l'industrie de la construction va regagner la confiance du public. Nous n’avons pas hésité à agir devant le changement et nous avons pris le temps de bien faire les choses.

Enfin, le programme Intégrité est maintenant une réalité. C'est donc sans hésitation que je vous invite à être parmi les premières entreprises en construction au Québec à pouvoir bénéficier du service d'accompagnement de l'ACQ nouvellement mis sur pied. J'ai confiance que le programme que nous avons développé jouera un rôle dans le rehaussement de l'image de l'industrie.

Après la publication du rapport de la Commission Charbonneau en novembre, il y aura par la suite la réponse du gouvernement à Québec. L'équipe de l'ACQ sera à pied d'oeuvre pour défendre les intérêts des entrepreneurs et s'assurer que les mesures proposées évitent de créer une lourdeur administrative ou bureaucratique afin de ne pas nuire à la poursuite d'activités légitimes.

D'ailleurs, à l’occasion du congrès 2015 de l'ACQ qui arrive à grands pas, nous aurons un avant-goût de cette réponse avec la conférence du ministre du Travail et de l’Emploi Sam Hamad, le 19 septembre prochain.

Il reste encore un peu de temps pour s'inscrire aux conférences et aux ateliers conçus sur mesure pour les entrepreneurs. Voici un survol de la programmation : les 20 ans du mandat de l'ACQ pour les négociations des conventions collectives dans les secteurs IC/I, la mise à jour sur la situation économique, le point sur la situation des femmes dans l’industrie, des ateliers juridiques et habitation, un atelier interactif avec un expert universitaire dans la gestion du changement, sans oublier une conférence avec Yves-Thomas Dorval, PDG du CPQ. La qualité et la diversité du contenu ne manqueront pas lors de ce grand rendez-vous de l'industrie !

À lire aussi