Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Mercredi 13 décembre 2017
Suivez-nous sur :

Établissons ensemble les bases d’une plus grande collaboration

Francis Roy
Francis Roy
Chroniqueur Éditorial

À la fin de septembre, l’Association de la construction du Québec (ACQ) a tenu à Montréal son assemblée générale annuelle au cours de laquelle M. Francis Roy a été élu président du conseil d’administration. Il signe ici son premier éditorial.

À titre de nouveau président du conseil d’administration, permettez-moi d’abord de remercier les membres de l’Association pour leur confiance et d’exprimer toute ma gratitude à Manon Bertrand, première femme à occuper la présidence de l’ACQ, pour son importante contribution au développement de notre industrie. J’entends poursuivre avec la même énergie notre mission de défendre et de promouvoir les intérêts des entrepreneurs en construction du Québec.

À cet égard, j’invite tous les partenaires de l’industrie - nos clients-donneurs d’ouvrage, nos fournisseurs, les associations patronales de même que les travailleurs et leurs associations syndicales - à établir ENSEMBLE les bases d’une collaboration accrue et soutenue afin d’assurer le succès de notre industrie. Forts d’une nouvelle synergie, nous serons mieux en mesure de contribuer efficacement à bâtir le Québec de demain.

En octobre, le remaniement du conseil des ministres a été marqué par des nominations qui témoignent d’une préoccupation réelle pour les enjeux de notre industrie. Aussi, nous assurons le premier ministre de notre entière collaboration dans ses efforts pour assurer le développement et la croissance de secteurs qui jouent un rôle moteur dans la prospérité du Québec.

Nous nous réjouissons de la reconduction du mandat de la ministre responsable du Travail dans un contexte de négociation qui s’avère particulièrement difficile. En dépit de notre approche gagnant-gagnant et de nos efforts colossaux pour en arriver à une entente négociée, l’échec du processus de médiation a entraîné l’amorce du mécanisme d’arbitrage.

Nous entendons maintenir notre approche de transparence, d’ouverture et de collaboration afin d’obtenir davantage de flexibilité et d’efficacité dans la réalisation de projets qui respectent la capacité de payer de nos clients. Comme l’avenir de notre industrie repose entre autres sur des conventions collectives mieux adaptées aux nouvelles réalités du marché, nous avons bon espoir que Mme Dominique Vien respectera le principe fondamental de la libre négociation et qu’elle n’utilisera pas son pouvoir discrétionnaire de déterminer les matières soumises à l’arbitrage. Une paix durable dans l’industrie commande en effet de ne pas mettre de côté nos demandes qui sont réalistes, légitimes et raisonnables.

Nous sommes ravis que le gouvernement ait attribué des responsabilités ministérielles reliées à l’intégrité des contrats publics, car il s’agit d’un enjeu majeur pour notre industrie. Outre la nomination de M. Pierre Arcand à la présidence du Conseil du trésor, de même que celle de M. Robert Poëti comme nouveau ministre délégué à l’Intégrité des contrats publics et aux Ressources informationnelles, nous saluons le retour de Mme Lise Thériault, ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l’Habitation, dont la présence devrait permettre de relever nombre de défis auxquels nous faisons face, notamment en matière d’habitation et avec la Régie du bâtiment du Québec.

L’ACQ salue aussi l’initiative de la Commission de la construction du Québec (CCQ) qui a mis en place une ligne téléphonique d’information et de référence (Relais-Construction) pour aider les personnes aux prises avec des situations d’inconduite, de harcèlement ou d’intimidation à caractère sexuel sur les chantiers de construction.

Nous y participons avec enthousiasme, car elle facilitera l’intégration des femmes dans l’industrie, une priorité de l’ACQ qui agit concrètement depuis un bon moment déjà auprès des entrepreneurs pour qu’ils embauchent davantage de femmes et pour que celles-ci demeurent longtemps à leur emploi et s’y épanouissent.

En ce début de mandat, je suis heureux et privilégié de pouvoir compter, tant au conseil d’administration qu’au comité exécutif, sur une équipe renouvelée qui prend très à cœur la mission de l’ACQ et les intérêts des entrepreneurs. Soyez assurés qu’elle entend être digne de la confiance dont vous l’honorez.

À lire aussi