Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Jeudi 21 septembre 2017
Suivez-nous sur :

La Grappe industrielle de l'aluminium du Québec dévoile sa nouvelle identité

album photo

Photo : archiexpo.fr

La Grappe industrielle de l'aluminium du Québec a dévoilé le 23 octobre 2014 sa nouvelle identité « AluQuébec », ainsi qu'un tout nouveau portail internet qui fait rayonner l'offre de service québécoise de la transformation d'aluminium et des équipementiers de l'industrie auprès des publics nationaux et internationaux.

Un an après le lancement officiel de ses activités, l'heure est venue de dévoiler les couleurs de la grappe, avec un nouveau nom, un logo et un site web. AluQuébec devient donc le nom officiel de la Grappe, en référence à la portée provinciale des entreprises qui la composent. La conception et la création du logo ont été pensées sous un dénominateur commun : le mot aluminium. Il fait référence à une partie de la structure de l'atome d'aluminium et les cercles représentent les trois électrons les plus excentriques de l'atome. Quant aux couleurs, le bleu prédominant symbolise le Québec alors que le gris représente tout simplement l'aluminium.

Le site web aluquebec.com est un portail qui redirige les visiteurs vers les sites de ses différentes composantes. L'objectif du site est de présenter l'offre de service et de faire rayonner tous les membres de la chaîne de valeurs de l'aluminium québécois réunis sur cette plateforme unique. Les visiteurs y retrouveront un portrait global des entités qui composent la grappe : producteurs d'aluminium primaire, entreprises transformatrices, équipementiers, centres de recherche, de développement et de formation, organismes sectoriels, distributeurs, recycleurs et prescripteurs.

À propos d'AluQuébec - la Grappe industrielle de l'aluminium du Québec
AluQuébec coordonne des chantiers d'affaires qui créent des synergies entre les clients-utilisateurs et les acteurs de l'industrie de l'aluminium actifs sur le territoire québécois. Elle regroupe les producteurs, les transformateurs, les équipementiers ainsi que les centres de recherche, de développement et de formation autour de projets concrets et structurants, avec pour objectif de doubler la transformation de l'aluminium québécois sur une période de 10 ans.

SOURCE Grappe industrielle de l'aluminium du Québec

 

À lire aussi