Des actions concrètes pour remédier au manque de main-d'oeuvre qualifiée

Des actions concrètes pour remédier au manque de main-d'oeuvre qualifiée
Francis Roy
Francis Roy
Chroniqueur Developpement durable

Le 21 mars dernier, le gouvernement de la CAQ déposait son premier budget et il est clair qu'il compte sur notre industrie pour combler le déficit d'entretien des infrastructures publiques et privées et développer le Québec de demain.

Des investissements importants dans les infrastructures gouvernementales sont à prévoir à court, moyen et long terme notamment au niveau de la décontamination des sols, afin de développer des terrains à fort potentiel en plus de respecter l’engagement du gouvernement d’augmenter les investissements dans les infrastructures scolaires.

Conscient que ces investissements exerceront une pression à la hausse sur la pénurie de main-d’oeuvre qui sévit actuellement, le budget 2019-2020 prévoit des sommes importantes qui serviront à la mise en oeuvre d’un nouveau parcours personnalisé pour accompagner les personnes immigrantes, à une stratégie nationale pour l’intégration, à mettre en place des incitatifs pour garder les travailleurs de 60 ans et plus en emploi et à l’embauche des personnes handicapées.

De plus, le budget 2019-2020 prévoit une somme de 5 millions de dollars par année pour déployer des mesures en formation professionnelle, ce qui permettra entre autres d’appuyer les structures régionales de concertation autour du développement de la formation professionnelle.

C’est dans ce contexte que l’ACQ a élaboré un plan d’action qui prévoit une série d’actions concrètes afin que nous puissions faire face à cette nouvelle réalité. 

Un portrait régional de ce qui nous attend

Dans un premier temps, l’ACQ a confié à la firme Raymond Chabot Grant Thornton le mandat de dresser le portrait de la situation de la main-d’oeuvre dans l’industrie de la construction pour chacune des régions du Québec et d’évaluer les besoins pour les 5 à 10 prochaines années, et ce, autant pour les métiers assujettis à la loi R-20 que hors R-20.

Les résultats seront communiqués dans chacune des régions du Québec dans le cadre d’une tournée provinciale qui se tiendra à l’automne.

La gestion des ressources humaines

En second lieu, l’offre de service de l’ACQ en matière de gestion des ressources humaines a été revue et, que ce soit par de la formation, un accompagnement personnalisé ou le déploiement de partenariats avec des organismes de recrutement, l’ACQ accompagnera les entrepreneurs afin qu’ils soient mieux outillés pour faire face à la situation.

L'accès à l'industrie

De plus, nous nous attarderons aux enjeux limitant l’accès aux métiers de la construction. Les règles qui donnent accès à des métiers dans notre industrie sont éminemment complexes et plusieurs doivent être modernisées. On pense notamment aux règles de mobilité de la main-d’oeuvre, à l’offre de formation dans certaines régions, à la possibilité d’offrir des stages dans l’industrie ou à la valorisation des métiers de la construction auprès des jeunes.

Étalement des travaux

Toujours dans l’optique de mieux planifier les besoins de main-d’oeuvre, nous avons soumis au gouvernement du Québec l’idée d’étaler les travaux dans les écoles. L’objectif de cette démarche est de permettre aux entrepreneurs d’échelonner les travaux au-delà de la période estivale sans nuire à la qualité de vie des élèves et du personnel enseignant.

Un monde en grand changement

La pénurie de main-d’oeuvre nous force donc à revoir nos façons de faire et nous amène vers de nouvelles avenues. D’ailleurs, dans son dernier budget, le gouvernement a également mis de l’avant des mesures visant l’amélioration des technologies de la construction et l’industrie doit en tirer profit. Nous devons dès maintenant amorcer un virage technologique crucial pour la productivitè de notre secteur, voire, pour la survie d’un bon nombre d'entre nous.

En résumé, il nous appartient d’entreprendre dès maintenant le virage technologique et repenser la gestion de nos ressources humaines pour répondre aux défis actuels de notre industrie. Soyez assuré que l’ACQ mettra tous les efforts pour vous offrir les services afin de vous accompagner adéquatement dans ce monde en grand changement.

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour toujours être informé sur les actualités de la construction