Actualités

Programme Intégrité : l’importance de la mise en place d’un code de conduite

Francine Brosseau
Chroniqueuse actualités

Comme le dit l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA) dans son dossier spécial sur les relations du travail1 : « Le manuel de l’employé est un outil de gestion qui permet aux employés de mieux connaître l’entreprise et ses attentes. »

Le dossier introduit le manuel de l’employé ainsi : « Dans l’environnement actuel, on constate que la main-d’oeuvre est sensible aux influences externes telles que les tendances du marché et la concurrence entre les entreprises. Souvent les attentes de la main-d’oeuvre sont bien précises, ce qui exige de la part de l’employeur des conditions de travail bien définies. Les employeurs sont conscients de ces attentes, mais possèdent peu d’outils pour répondre à ces besoins. Pour pallier ce manque et favoriser l’attraction ainsi que la rétention du personnel, le manuel de l’employé (ou code de conduite) constitue un outil utile. »

« Le manuel de l’employé assure une équité et une rigueur dans l’application des règles de fonctionnement, des procédures et des conditions de travail, poursuit le CRHA. L’entreprise démontre ainsi qu’elle se soucie de ses salariés et qu’elle fait tout en son pouvoir pour établir une structure interne cohérente. »

« Les principaux objectifs du manuel de l’employé sont les suivants :

  • Définir les attentes et les orientations de l’entreprise
  • Donner de l’information à tous les employés
  • Préciser les règles de fonctionnement de l’entreprise
  • Favoriser l’engagement des employés. »

Bonne nouvelle ! Car c’est exactement ce que vous propose le code de conduite du Programme Intégrité. En effet, lorsqu’une entreprise choisit de gérer ses risques éthiques en implantant le Programme Intégrité, elle doit implanter un code de conduite, qui fait partie des documents et processus qui doivent être mis en place. Ce code stipule les comportements attendus des employés ainsi que les comportements interdits par l’entreprise. Il donne aussi des exemples clairs pour faciliter son appropriation par tous les employés et propose des pistes de réflexion si un employé se trouve dans une situation potentiellement non éthique.

Le code de conduite touche notamment les principes suivants :

  • Les conflits d’intérêts
  • Les appels d’offres et les contrats
  • Les contributions politiques
  • Le respect des lois et de l’environnement
  • La santé et la sécurité du travail
  • L’utilisation du matériel et du temps de travail
  • La protection des informations confidentielles.

 Il peut aussi stipuler quelle est la gradation des mesures disciplinaires imposées en cas de non-respect des éléments du code.

Le code de conduite n’est qu’un des outils qui font partie du Programme Intégrité. Le Programme regorge en effet d’outils simples à implanter, pratiques et adaptés à la réalité des entreprises en construction de toutes tailles.

Pour vous inscrire au Programme Intégrité de l’ACQ, écrivez-nous à l’adresse integrite@prov.acq.org ou rendez-vous au acq.org/integrite

LE SAVIEZ-VOUS ?
Tous les documents qui font partie du Programme Intégrité sont disponibles en gabarits personnalisables, et sont déposés sur un microsite auquel vous avez accès en vous inscrivant. Vous n’avez donc pas de rédaction comme telle à faire quand vous implantez le Programme, mais plutôt un travail de réflexion sur les nouvelles procédures à mettre en place. Mais n’ayez crainte, vous serez accompagné par le Service d’accompagnement de l’ACQ pour réaliser toutes les étapes de l’implantation.

1 portailrh.org/expertise/fiche_reference.aspx?p=251391#introduction