Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Lundi 21 janvier 2019

Prendre un temps d’arrêt pour apprendre et améliorer ses façons de faire

Virginie Basmadjian
Virginie Basmadjian
Chroniqueur Formation

Les emplois du temps chargés, les délais de livraison serrés ainsi que les mille et une opérations reliées à la gestion d’une entreprise de construction ne laissent que peu de temps pour s’arrêter et réfléchir à ses façons de faire. Pourtant, cet investissement de temps pourrait s’avérer un avantage compétitif important afin d’augmenter la performance de vos employés et de votre entreprise.

Faire le point sur le déroulement d’un chantier

Prendre un temps d’arrêt avec votre équipe de travail afin de réfléchir et discuter des façons de faire qui fonctionnent bien, ou moins bien, sur votre chantier, vous aidera entre autres à :

  • Effectuer un suivi au niveau de l'échéancier et des coûts
  • Faire un bilan sur les incidents SST
  • Discuter de l'état de la communication entre les équipes de travail.
  • Cela vous permettra également d’identifier les bonnes façons de faire qui vous assureront de fournir une prestation de service de qualité, mais aussi de cibler les éléments dysfonctionnels avant qu’il ne soit trop tard et que les répercussions ne soient trop coûteuses.

    Utiliser les expériences de chacun

    Que ce soit pour expliquer les éléments positifs ou pour cerner ceux nécessitant des ajustements, il convient d’identifier les façons de faire qui sont utilisées et ce, afin de les reproduire ou de les corriger. En organisant avec votre équipe de travail des réunions de bilan destinées à réfléchir sur vos façons de faire, vous vous assurerez de mobiliser les connaissances et l’expérience de chacun et d’en faire profiter l’ensemble du groupe.

    D’une part, l’identification d’une bonne façon de faire sera une source d’apprentissage pour les employés qui ne la maîtrisent pas ou ne l’utilisent pas et un moyen de consolider la pratique de ceux qui l’utilisent. D’autre part, la recherche de solutions face à un élément problématique va nécessiter que chaque employé puise dans son bagage d’expériences et l’adapte afin de proposer une piste de solution. Celle-ci sera alors discutée, bonifiée ou modifiée au fil des discussions entre les employés pour finalement aboutir à une solution qui augmentera la banque de connaissances et d’expériences de chacun d’eux.

    Faire un suivi des solutions adoptées

    Pour être efficace, cette démarche, à chaque fois qu’elle est utilisée, doit faire l’objet d’un suivi afin de s’assurer que les correctifs ont été apportés et qu’ils fournissent les résultats escomptés; correctifs qui pourront alors éventuellement devenir une bonne façon de faire à partager et à reproduire. Ainsi, ces temps d’arrêt deviendront une source d’amélioration continue de vos pratiques professionnelles et permettront d’augmenter la performance de vos employés et, ultimement celle de votre entreprise.

    Analyse du déroulement du chantier

    article formationprintemps

      Mise en place des solutions

    • Reproduction des bons coups
    • Apport des correctifs nécessaires
    • Adoption de nouvelles façons de faire
    • Suivi

      Identification des comportements à reproduire et des déficiences à corriger

    • Utilisation des connaissances et de l'expérience des membres de l'équipe
    • Remise en question constructive des façons de faire actuelles
    • Recherche de solutions adaptées
    • Établissement d'un plan d'action.

     

    En terminant, bien que cette façon d’apprendre soit différente des méthodes traditionnelles, elle constituera une grande source d’apprentissages pour vos employés. Ces apprentissages seront, par ailleurs, rapidement transférés dans les façons de faire puisqu’ils seront reliés à des situations de travail concrètes.

     

    À retenir

    • Suivi de l'échéancier
    • Suivi du budget
    • Rapport sur les incidents en SST
    • État de la communication entre les équipes de travail
    • Suivi des réunions antérieurs, etc.

    À lire aussi