Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Jeudi 16 août 2018

Des matériaux innovants issus de la biomasse forestière

album photo

Ces dernières années, des matériaux plus écologiques et durables ont fait leur apparition : les matériaux biosourcés. Issus de la biomasse forestière, végétale et même animale, ils représentent des avenues prometteuses. Zoom sur une filière en plein développement.

Depuis quelques années, les chercheurs de FPInnovations travaillent à la mise au point de panneaux isolants à base de résidus de bois. « Ces panneaux rigides à base de ULDC (ultra light density compound) présentent plusieurs avantages, explique Sylvain Gagnon, gestionnaire de recherche associé. Ils sont biodégradables et recyclable à 100 % contrairement aux produits de polystyrène, faits à base de pétrole et donc non renouvelables. Ils ne contiennent aucun adjuvant chimique. Leur performance est équivalente au facteur R. Ils seront compétitifs à tout autre produit actuellement sur le marché. »

Le nouveau produit a été breveté et mis en production dans une usine pilote. « Nous sommes rendus à l’étape de trouver un partenaire pour une production à plus grande échelle », précise M. Gagnon. En parallèle, FPInnovation mène une étude de rentabilité avec l’aide de SNC Lavalin. Ces panneaux isolants devraient se retrouver sur le marché dans un horizon de deux à cinq ans.

De nouvelles générations de CLT

Chez FPInnovations, il se fait aussi beaucoup de R-D sur le bois lamellé-croisé (CLT). Le matériau, qui est largement utilisé en Europe, se répand à vitesse grand V au Québec depuis quelques années. Les projets de construction en bois se multiplient, on n’a qu’à penser au projet Arbora, dans le quartier Griffintown, à Montréal, qui en est à sa troisième phase de développement, ou à la tour de condominiums Origine, à Québec, pour ne nommer que ceux-là.

« Nous travaillons à mettre au point des produits de deuxième et troisième génération de CLT, explique M. Gagnon. Ainsi, nous avons développé un matelas non tissé à base de fibre de bois d’une épaisseur variant entre 5 et 15 millimètres. Mis en sous-couche, ce panneau sert à atténuer les bruits d’impact de pas dans les bâtiments où il y a des unités superposées. »

En plus de leurs propriétés acoustiques et isolantes, ces produits composés de résidus de bois seront aussi écologiques et recyclables.

FPInnovations travaille également sur un projet de recherche pour développer une nouvelle génération de panneaux en MDF (Medium Density Fiberboard / panneaux de fibres à densité moyenne) et en HDF (High Density Fiberboard / panneaux de fibres à haute densité ). Un projet mené en collaboration avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. « Nous en sommes encore au début du processus de recherche, explique M. Gagnon. Notre objectif est de trouver de nouvelles applications à ces produits et d’améliorer la performance des panneaux existants de façon à leur trouver de nouveaux débouchés. » Il reste encore du travail avant d’arriver à l’étape de la commercialisation. « Ces nouveaux produits pourraient se retrouver sur le marché d’ici cinq ans environ », précise M. Gagnon.

À lire aussi