Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Lundi 21 janvier 2019

Précisions à propos des murs-rideaux

Rick Quirouette, architecte, émet ses propres conclusions quant aux murs-rideaux, dans un document qu'il a produit le 30 avril 2003, et qui a bénéficié d'une mise à jour le 4 janvier 2005. Ce document s'intitule Murs-rideaux en aluminium-verre.

Voici ce qu'il dit : « Les murs-rideaux en aluminium-verre représentent une merveille d'ingénierie et d'architecture; un ensemble absolument incombustible de verre et d'aluminium qui n'exige qu'un minimum d'entretien, et qui offre une esthétique de qualité et une enveloppe d'édifice durable pendant plusieurs années. Il s'agit du mur à fenêtres extérieures le plus avancé pour des édifices. La plupart des fournisseurs de murs-rideaux, ainsi que les fabricants de vitrages, offrent l'expertise et les capacités de production nécessaires pour construire un édifice de qualité. Aucun architecte ou concepteur ne devrait toutefois concevoir et proposer un mur-rideau en aluminium-verre, s'il n'en comprend pas les caractéristiques et la technologie, particulièrement les exigences de montage, l'ordonnancement et les essais sur place ou en laboratoire. »

Murs-rideaux: autre son de cloche

Concernant l'hôpital dont il est question dans ce dossier, une autre expertise de ses murs-rideaux a également été conduite. L'analyse a conclu qu'ils ne comportaient pas de défauts majeurs. Par conséquent, leur intégrité et leur usage ne pouvaient être mis en cause. L'hôpital nous confirme, par ailleurs, que les problématiques d'ordre thermique de ces murs-rideaux ont été réglées au cas par cas.

Selon un architecte réputé dans le domaine à qui nous avons parlé, les murs-rideaux de haute performance, actuellement disponibles sur le marché, peuvent supporter des taux d'humidité relative de 30 %, voire 40 %.

Albums-isolation← Pour voir toutes photos, cliquez sur ALBUM EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE.

 

 

À lire aussi