Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Mardi 13 novembre 2018

Une évolution

Côté innovation, de nouveaux produits ont fait leur apparition dans cette industrie au cours des dernières années, dont les membranes d'étanchéité monocouches de type TPO (polyoléfine thermoplastique), TPA et en PVC. Leurs propriétés réfléchissantes permettent une réduction des îlots de chaleur. Mais au bout de cinq ans, elles passent d'une couleur blanche au gris, à cause des nombreuses saletés véhiculées par l'air. Il faut procéder à leur nettoyage périodique pour qu'elles retrouvrent leurs propriétés initiales.

« L'expertise en matière de membranes monocouches s'est développée depuis les dix dernières années, si bien que nous sommes aujourd'hui beaucoup plus à l'aise pour les installer », précise Richard Nadeau.

toit-tremco

PHOTO CI-DESSUS: Tremco propose l'adhésif Rock-Ittm dans sa gamme de produits, constitué d'un surfaçage en polymère blanc hautement réfléchissant contre les rayons ultraviolets, peu volatil et sans amiante, ainsi que d'agrégats marbre Fire White de Tremco/Lucas. Ces agrégats permettent à la toiture de rester blanche plus longtemps. Ce produit prévient également les îlots de chaleur. - ©Tremco

Quant aux membranes réfléchissantes élastomère bicouches, qui figurent aussi parmi les nouveautés, elles auront éventuellement besoin de l'ajout d'un enduit blanc. Dans cette catégorie, un maître couvreur pourrait opter pour une membrane multicouche comportant une surface en gravier, lorsqu'une toiture permet l'usage du bitume. Rappelons que ces produits sont plus sécuritaires, car au moment de les installer, ils ne requièrent pas l'usage de gaz propane qu'exige le bitume élastomère. Les toitures végétales sont également accessibles sur le marché depuis une dizaine d'années. Elles offrent elles aussi une excellente protection contre les îlots de chaleur, pendant la saison estivale.

Par ailleurs, « le marché de la toiture a amorcé une course aux produits verts », indique Jean Pariseault.

Tous les fabricants veulent réduire la quantité de pétrole nécessaire à la fabrication de leurs produits. À titre d'exemple, des huiles végétales sont actuellement à l'étude pour remplacer partiellement le bitume. En fait, les maîtres couvreurs ont désormais tendance à le remplacer par des colles ainsi que des systèmes d'ancrages mécaniques. La bouillotte de bitume devra éventuellement être remplacée, question de réduire l'empreinte environnementale dans cette industrie. Cette substance dégage en outre une forte odeur.

En milieu hospitalier, un système à froid constitué d'adhésifs sera préconisé, pour éviter les odeurs qui émanent des bouillottes contenant du bitume, lesquelles incommoderaient les patients. Par ailleurs, il serait inadmissible qu'une infiltration d'eau survienne dans la toiture surplombant un bloc opératoire.

toit-siege-social

©Tremco - Le siège social de Tremco, situé à Cleveland en Ohio, comporte un toit vert. 

Pour voir toutes les photos et les innovations en matière d'étanchéité: ALBUM PHOTOS ÉTANCHÉITÉ

À lire aussi