Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Dimanche 20 janvier 2019
Tendances mécanique de bâtiment

Des vitrines technologiques à Québec et à Longueuil

Les nouveaux bureaux de GlaxoSmithKline (GSK), dans l'arrondissement Sainte-Foy à Québec, est un projet de construction innovateur de 3 200 m², à haute performance énergétique, doté d'une structure de bois et visant une certification LEED-NC Or élevée. Ils permettent d'illustrer la nouvelle tendance de l'industrie de la mécanique de bâtiment, où des ingénieurs ont su intégrer, de façon remarquable, plusieurs technologies de pointe dans une structure de bois avant-gardiste comportant un bel atrium.

Géothermie, dalles radiantes chaudes et froides, éclairage naturel et artificiel efficace, ventilation naturelle contrôlée par station météo, poutrelles de refroidissement actives, récupération des eaux de pluie ont été combinés de façon judicieuse et efficace à ce magnifique projet qui exprime et fortifie la tendance. « Grâce au maillage des diverses technologies, ce nouvel immeuble a obtenu un rendement supérieur de 52 % pour un bâtiment comparable », précise Pierre-Luc Baril, ingénieur de Pageau Morel.

Édifice GSK

  • Système de chauffage et de climatisation par pompes à chaleur géothermique - récupération des gains internes et des serveurs grâce aux pompes à chaleur
  • Chauffage et refroidissement par plancher radiant
  • Climatisation grâce à des poutrelles de refroidissement actives
  • Échangeur d'air à récupération de chaleur utilisant des cassettes à courants inversés
  • Pompes et ventilateurs à vitesse variable
  • Système de gestion et de mesure de l'énergie intelligent
  • Éclairage efficace modulant avec contrôle selon la présence et le niveau d'ensoleillement
  • Compteur d'énergie pour aider au diagnostic et maintenir le niveau d'efficacité du bâtiment.

Dans ce chantier terminé en juin 2011, le chargé de projet et concepteur principal mécanique, Jacques De Grâce, ingénieur PA LEED BD+C, chez Pageau Morel, indique qu'il a eu recours à des systèmes efficaces de récupération d'énergie en complétant les besoins de chauffage par des systèmes géothermiques. « De nouvelles technologies qui ont remplacé les besoins de chaudières, plus courantes », dit-il. Il ajoute qu'en matière de lutte contre les incendies, la salle informatique a été munie de gicleurs préaction et d'un système d'extinction automatique au gaz FM 200, signalant une nouvelle tendance dans ce type d'installation.

À lire aussi