Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Vendredi 17 août 2018

Lemay remporte le concours international de réaménagement du littoral de Casablanca

Photos : Lemay

Lemay a remporté, en février 2017, le prestigieux concours international d’aménagement des corniches du littoral de Casablanca au Maroc, qui inclut la nouvelle Promenade Maritime de la Mosquée Hassan II et la corniche d’Ain Diab.

Cette victoire confirme la présence internationale de Lemay qui réussit à faire rayonner, une fois de plus, la créativité et le design québécois à l’étranger.

« Ce nouveau succès confirme l’excellence de notre expertise en conception intégrée et l’attrait international pour une proposition fondée sur un design qui a un impact direct sur le bien-être de la collectivité et des générations futures », a souligné Louis T. Lemay, président et facilitateur de l’excellence.

Piloté par René Hubert, associé et directeur du développement international, et conçu par le LemayLAB, ce projet est voué à devenir une signature emblématique du Maroc et consacre la créativité de Lemay et sa capacité à créer une valeur tangible pour les collectivités.

Développé selon l’approche transdisciplinaire de Lemay regroupant pour ce projet des expertises en développement international, en développement durable, en architecture, en architecture de paysage, en design urbain et en design graphique, la proposition s’est démarquée parmi 6 candidatures issues de firmes reconnues des États-Unis, de l’Europe et de l’Australie. Aux fins de ce projet, Lemay a collaboré avec la firme marocaine Geodata, spécialisée en topographie et en ingénierie.

L’inauguration de la première phase de la Promenade Maritime de la Mosquée Hassan II est prévue pour la fin 2017 et l’ouverture de la corniche de Ain Diab est envisagée pour l’année suivante.

Revitalisation du littoral

Le concours international, lancé par l’agence foncière Casa Aménagement en juin 2016, vise à redonner aux Casablancais l’accès à cet espace naturel d’exception aux abords de la métropole en pleine effervescence. Le nouvel aménagement urbain et paysager contribuera au développement de la mobilité tout au long de la corniche et au renforcement de l’attractivité du littoral de Casablanca, dans un esprit de modernité, de durabilité et d’innovation.

L’inauguration de la première phase de la Promenade Maritime de la Mosquée Hassan II est prévue pour la fin 2017 et l’ouverture de la corniche de Ain Diab est envisagée pour l’année suivante.

Le projet, dont le coup d’envoi des travaux a été lancé le 20 décembre dernier par Sa Majesté le roi Mohammed VI, consiste en la réalisation d’un parc urbain ouvert au public et d’une corniche tout au long de la digue d’El Hank. Réalisée en parfaite harmonie avec son environnement, la nouvelle promenade s’inscrit dans la continuité de la Mosquée Hassan II, un joyau architectural qui fait la fierté de l’ensemble des Marocains et qui demeure, aujourd'hui, un monument incontournable de la capitale économique du pays.

Ce littoral de cinq kilomètres offrira aux citoyens et aux visiteurs de Casablanca une diversité d’usages complémentaires regroupés en trois pôles : un pôle festif, un pôle balnéaire et un pôle naturel. Ils pourront ainsi profiter de nouveaux espaces de détente, de lieux de promenade et d’aires de pratiques sportives en plein air, le tout en milieu urbain, avec vue imprenable sur l’océan Atlantique.

Une trame narrative mémorable : procession sensorielle et stratigraphie

Inspiré du jardin islamique classique à étages, le concept propose une véritable procession de la ville vers la mer, scénarisée par une promenade du citoyen au travers d’une série d’aménagements disposés en strates paysagères.

Ainsi, une première strate ombragée marque le point d’entrée de la promenade, où un parc verdoyant trace une ligne végétale entre le boulevard de la Corniche et la rive. La strate subséquente de jardins invite aux activités et à la détente, alors que les strates suivantes sont dédiées à la promenade et à la plage.

Les strates minérales et végétales vaguent, serpentent, se surélèvent, se chevauchent pour créer des aménagements paysagers élégants et parfaitement intégrés. Aux intersections des rues, des places publiques dégagées agissent comme des portails sur la mer et réunissent l’ensemble des services, dont restaurants, boutiques, fontaines, installations sanitaires et stationnements souterrains. Une vue dégagée vers la mer domine toujours le panorama grâce à une intégration parfaite des installations dans le paysage ondoyant des strates.

Stratégies durables

Le développement durable est au cœur de l’approche de Lemay et figure en premier plan dans la proposition lauréate. De nombreuses stratégies durables ont été intégrées au nouvel aménagement urbain afin de réduire l’empreinte écologique du projet. Parmi les plus notables, on compte l’implantation d’un système de tramway électrique en complémentarité avec la toute première piste cyclable du littoral de Casablanca.

Un système de traitement des eaux grises par l’entremise de jardins biofiltrants s’ajoute à la stratégie établie par le groupement Lemay + Geodata. Le recyclage, la gestion écologique des déchets, l’utilisation de matériaux et végétaux locaux ainsi que la revitalisation des milieux naturels participeront à la création d’un environnement durable, pour le bien-être des générations futures.

Fiche technique

Nom officiel du projet : Projet d’aménagement du Littoral de Casablanca : Promenade Maritime de la Mosquée Hassan II et Corniche Ain Diab
Localisation : Casablanca, Maroc
Nom du client : La Société CASABLANCA AMÉNAGEMENT SA
Ingénieurs : GEODATA
Architecture et paysage : Lemay
Superficie du projet : 5 km linéaire
Coût des travaux : 200,000,000 dirhams (équivalent à 26 M$ CAD)
Date de début des travaux : Avril 2017
Date de finalisation des travaux : Juillet 2018
Directeur de projet : René Hubert
Équipe de projet : Charlotte Bodnar, Jean-Sébastien Bourdages, Raphaël Dewez, Pierre-Olivier Ferland, Sophie Lacoste, Hugo Lafrance, Alexandre Lapierre, Michel Lauzon, Audrey Lavallée, Alexis Légaré, Eloi Mayano-Vinet, Réal Migneault, Pier-Alexandre Molaison-Houde, Marie-Ève Parent, Karen Piché, Lucie St-Pierre, Jean-Pierre Tamine et Kevin Wang.

À lire aussi