Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Vendredi 16 novembre 2018

L'hôtel Oasia de Singapour : écoresponsabilité et volupté

album photo

L'hôtel Oasia, situé dans le quartier d'affaires de Singapour, est en tous points un projet unique, redéfinissant ce que peut être un gratte-ciel en milieu tropical humide.

À l'inverse des tours conventionnelles, hermétiques et climatisées, cet hôtel imaginé par le cabinet local de WOHA fait fusionner architecture et nature, par une impressionnante combinaison d'espaces intérieurs et extérieurs. Selon ses architectes, l'objectif a été de « donner une autre image aux projets commerciaux de grande hauteur. Le projet combine des solutions novatrices pour optimiser l'usage du sol dans une approche tropicale, en créant une tour perforée, perméable, velue et verdoyante. »

Haute de 190 mètres, la tour compte 4 vastes espaces extérieurs : trois énormes vérandas au 6e, 12e et 21e étage, ainsi qu'un toit-terrasse au 27e étage. Celui-ci est entouré d'un écran haut de 10 étages, couvert du même bardage de résille d'aluminium rouge que le reste du bâtiment. Cette façade sera progressivement recouverte par 21 espèces de plantes grimpantes, faisant radicalement contraster leur vert luxuriant avec le rouge vif des surfaces.

L'hôtel Oasia, membre de la chaîne éponyme, combine écoresponsabilité et volupté, deux termes largement présents dans la philosophie de conception du cabinet. Le long de sa façade rouge, amenée à se couvrir rapidement de vert, les jardins suspendus sont source de verdure, d'air pur et d'opportunité de ventilation naturelle, et forment l'aspect le plus visible et envoûtant du caractère écoresponsable du bâtiment.

Ces jardins viennent répondre à la demande du client qui souhaitait voir aménager des parties distinctes dans l'hôtel. Compte tenu de la faible emprise au sol, WOHA a adopté ce qu'ils appellent « une approche en club sandwich, en créant plusieurs strates possédant chacune son propre jardin. » Ces jardins suspendus ont permis de « démultiplier la précieuse emprise au sol, pour créer de vastes espaces de loisirs et d'interaction sociale dans le gratte-ciel. »

article woha2

Si c'est à WOHA que l'on doit l'architecture de la tour en elle-même et le concept de couches superposées, la conception des jardins est quant à elle l'œuvre de l'architecte et designer espagnole Patricia Urquiola, responsable de tous les espaces intérieurs et extérieurs de l'hôtel.

Ainsi, chacune des piscines possède son identité propre. Celle du 6e étage fait partie d'un centre de conditionnement physique, tandis qu'au 21e, elle est une extension pleine de style du club lounge. À gauche et à droite de cette piscine carrelée de chevrons alternants bleu foncé et bleu clair, des petits bassins ont la profondeur idéale pour se tremper les pieds en sirotant un cocktail.

toit-terrasse hotel Oasia

La piscine du toit-terrasse est divisée en deux, de part et d'autre du restaurant. À la différence de la plupart des toits-terrasses d'hôtel, entièrement dédiés à la vue sur le paysage environnant, l'ensemble ou presque de l'espace est entouré d'un écran végétal. Plutôt qu'une vue, ce toit-terrasse propose une surprenante escapade tropicale en plein cœur de la ville.

Crédit photos : Infinitude
Source : v2.com

À lire aussi