Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Vendredi 20 juillet 2018

Le livre blanc de l’ACQ, un outil pour rétablir la confiance dans notre industrie

Manon Bertrand
Manon Bertrand
Chroniqueur Éditorial

Le 18 septembre dernier, lors de notre congrès annuel, nous avons rendu public Le livre blanc de l’ACQ pour l’intégrité dans la construction - Chapitre 1 – Le programme Intégrité un outil pour rétablir la confiance. Ce document propose des solutions concrètes, que nous avons mises de l’avant, pour rétablir la confiance du public et des donneurs d’ouvrage.

Pour consulter le livre blanc

Alors que nous sommes tous responsables de nos gestes et de nos actions, notre industrie se doit d’être proactive afin de projeter une image qui soit le véritable reflet de ses valeurs et de son apport essentiel à la société québécoise.

Notre démarche est appuyée par des acteurs importants. Le livre blanc bénéficie de l’appui d’Yves-Thomas Dorval du Conseil du patronat du Québec(CPQ), de Françoise Bertrand de la Fédération des Chambres de commerce du Québec (FCCQ) et de Diane Lemieux de la Commission de la construction du Québec (CCQ). Enfin, lors de notre congrès, il y a quelques semaines, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Sam Hamad, a félicité l’ACQ pour sa démarche.

Avant de rendre public le document, nous avons pris soin de consulter des donneurs d’ouvrage publics et privés, ainsi que des organismes publics. Parmi les nombreux intervenants rencontrés, plusieurs ont manifesté l’intérêt de collaborer au projet.

INTERVENANTS RENCONTRÉS

• Aéroports de Montréal
• Autorité des marchés financiers
• Bureau de l’inspecteur général de Montréal
• Commissaire au lobbyisme
• Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction
• Commission de la construction du Québec
• Conseil du patronat du Québec
• Conseil du Trésor
• Desjardins
• Fédération des chambres de commerce du Québec
• Hydro-Québec
• Ivanhoé Cambridge
• Ministère de la Sécurité publique
• Port de Montréal
• Régie du bâtiment du Québec
• Société de transport de Laval
• Société de transport de Montréal
• Société des alcools du Québec
• Société québécoise des infrastructures
• Transparency International Canada
• Travaux publics et services gouvernementaux Canada
• Unité permanente anticorruption
• Ville de Laval

La tournée d’information et de consultation des partenaires se poursuit cet automne. Nous souhaitons rencontrer encore de nombreux intervenants afin de leur expliquer et de valider notre démarche et son contenu.

Il faut savoir qu’il y a une étape ultime à franchir, soit celle de la certification indépendante de l’intégrité. L’ACQ souhaite s’assurer de l’engagement des donneurs d’ouvrage, autant du secteur public que privé, dans cette étape du processus. Il nous reste encore beaucoup de travail à accomplir et ce nouveau partenariat est indispensable. Les donneurs d’ouvrage peuvent avoir voix au chapitre, entre autres, par leur implication dans la gestion de l’organisation indépendante qui chapeautera, auditera, certifiera et réévaluera l’ensemble du processus auquel devront se conformer les entrepreneurs.

Il est primordial de bien expliquer notre projet, car le programme Intégrité mis sur pied par l’Association de la construction du Québec, est le fruit d’une réflexion rigoureuse et approfondie. Nous en sommes venus à la conclusion qu’en raison de la nature même de cette crise, aucun changement législatif, réglementaire ou structurel ne permettra d’éradiquer à tout jamais les écueils de la collusion et de la corruption ni de rétablir l’intégrité, condition essentielle de la confiance citoyenne envers les institutions.

Pour démystifier le programme et permettre à tous les entrepreneurs de bien en comprendre le fonctionnement, nous amorçons une série de chroniques sur le programme Intégrité que vous pourrez lire dans cette édition et les suivantes, mais aussi sur le portail acqconstruire.com.

Pour consulter le livre blanc

À lire aussi