Construire
BRANCHÉ SUR LA CONSTRUCTION
Samedi 20 octobre 2018

L’entreprise hollandaise MX3D dévoile le premier pont métallique imprimé en 3D

album photo

Photo d'intro : Joris Laarman Lab
Photo d'article : Adriaan de Groot

L’entreprise de construction hollandaise MX3D vient de révéler les premières photos de son pont en acier inoxydable imprimé en 3D. Le pont, conçu pour être en mesure de soutenir les piétons et cyclistes qui traverseront le centre d’Amsterdam, devrait être installé sur un canal de la ville dès l’année prochaine.

Un exploit technique inédit

Ce pont, dont la construction a débuté en octobre 2015, a été conçu grâce aux technologies 3D. En effet, des ingénieurs néerlandais ont développé un robot de six axes capable d’extruder des tiges métalliques et en mesure de les souder, couche par couche. Ce procédé se nomme Wire Arc Additive Manufacturing (WAAM). Initialement, le pont devait être imprimé en 3D directement sur place puisque les bras robotiques étaient destinés à se déplacer avec la structure. Par contre, après des essais non concluants, la compagnie a décidé de fabriquer en atelier chaque pièce individuellement et de les assembler sur place. Construit par quatre robots d’impression 3D, 4,5 tonnes d’acier inoxydable ainsi que 1100 kilomètres de fil d’acier ont été utilisés pour ce pont. Quasiment achevé, le pont mesure 12,5 mètres de longueur pour 6,3 mètres de large.

Installation de capteurs intelligents

En collaboration avec le Cambridge Centre for Smart Infrastructure and Construction (CSIC), l’Imperial College de Londres et l’Alan Turing Institute au Royaume-Uni, des capteurs intelligents seront installés par MX3D sur le pont imprimé en 3D. Grâce à ces capteurs, des données seront collectées puis utilisées pour construire un deuxième pont numérique, le « Digital Twin », afin de surveiller l’état de la structure et d’apporter d’éventuelles modifications. La déformation, le déplacement, les vibrations, la qualité de l’air et la température sont tous des exemples d’éléments qui seront recueillis par ces capteurs. Ils fourniront aussi des données sur la répartition du poids, ce qui donnera des indications sur le nombre de personnes traversant le pont et à quelle vitesse.

Visitez le site web de l’entreprise pour découvrir en images l’évolution du projet.

À lire aussi