Rappel : attention aux coups de chaleur !

album photo

Chaque année, le temps chaud et humide apporte son lot de désagréments aux travailleurs de la construction. Travailler dehors en plein soleil, effectuer une tâche qui exige des efforts physiques soutenus peut entraîner un coup de chaleur dont les conséquences peuvent être fatales.

Le coup de chaleur survient lorsque le corps n’est plus en mesure de libérer la chaleur et de se refroidir. Une série de symptômes arrivent, notamment une accentuation marquée de la température du corps qui peut rapidement dépasser 40°C et entraîner des risques supérieurs de mortalité.

Reconnaître les signes et les symptômes peut sauver des vies

En sachant reconnaître les principaux signes et symptômes d’un coup de chaleur, il est possible d’éviter le pire :

  • Crampes musculaires
  • Frissons
  • Mal de cœur
  • Mal de ventre
  • Étourdissements
  • Vertiges
  • Fatigue inhabituelle ou malaise généralisé
  • Mal de tête

Si le travailleur éprouve ces symptômes, il doit immédiatement prévenir son superviseur ou un secouriste. Il doit se reposer à l’ombre ou dans un endroit frais, sous surveillance, et boire de l’eau jusqu’à récupération complète.

Symptômes plus graves 

  • Confusion
  • Incohérence des propos
  • Agressivité, comportement bizarre
  • Perte d’équilibre
  • Perte de conscience
  • Vomissements

 Si le travailleur éprouve ces symptômes, il y a une urgence médicale ! Il faut intervenir tout de suite ! 

Mieux vaut prévenir que guérir

Voici quelques mesures préventives et solutions efficaces qui permettent d’éviter un coup de chaleur :

  • Informer les travailleurs au sujet des risques des coups de chaleur et comment les reconnaître
  • Ne pas attendre d’avoir soif et la bouche sèche avant de prendre un verre d’eau
  • Boire au moins un verre d’eau fraîche toutes les 20 minutes, ou plus fréquemment, même si la soif ne se fait pas sentir
  • Remettre à plus tard, à une période plus fraîche de la journée, les tâches demandant un grand effort physique
  • Prendre des pauses plus fréquentes, et si possible à l’ombre, en se protégeant du soleil.

Quoi faire si un travailleur présente des signes et symptômes de coup de chaleur ? Si un travailleur présente les symptômes mentionnés précédemment, il faut :

  1. Alerter les premiers secours : les secouristes en milieu de travail et le service 911
  2. Transporter la personne à l’ombre ou dans un endroit frais et enlever ses vêtements
  3. Asperger son corps d’eau
  4. Faire le plus de ventilation possible
  5. Lui donner de l’eau fraîche en petites quantités si elle est consciente et lucide.

Pour vous aider à mettre en place des mesures préventives lors des journées chaudes et vous assurer que les conditions de travail de vos travailleurs sont sécuritaires, plusieurs outils sont disponibles :

  1. Le feuillet de la CNESST pour évaluer le risque d’exposition au coup de chaleur.
  2. Les versions numériques des outils de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) pour soutenir la prise en charge des contraintes thermiques et des risques associés aux épisodes de grande chaleur en milieu de travail.
  3. Les recommandations de l’IRSST quant au port du masque de procédure en contexte de chaleur en milieu de travail. 

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour toujours être informé sur les actualités de la construction